VOUS AVEZ TOUS LE POUVOIR DE SAUVER NOEL !

En conséquence, à ce jour le secteur de l’évènementiel risque de n’avoir peu ou pas d’aides puisqu’il peut et veut travailler !

Le secteur en appelle donc aujourd’hui à la mesure et à la solidarité de tous pour continuer l’organisation d’évènements en cette fin d’année et espérer sauver ainsi toute une filière de TPE, PME déjà fortement fragilisée par 2 années de crise sanitaire.

Sans la mobilisation et le soutien des associations, des élus locaux et des entreprises pour le maintien de leurs évènements ce serait en effet la double peine pour l’événementiel qui ne se retrouve ni en fermeture administrative, ni en activité du fait d’annulations injustifiées.

Le secteur a prouvé que le pass sanitaire était garant du bon déroulement des rassemblements. Il est essentiel de soutenir la filière et de maintenir les évènements de fin d’année dans le respect des gestes barrières comme c’est le cas depuis plusieurs mois déjà…

MAIS IL EST PEUT-ÊTRE DÉJÀ TROP TARD

Le secteur est en effet au bord de la rupture avec 88% d’entreprises d’ores et déjà impactées par des reports et annulations. 48% doivent même rembourser des acomptes alors même que les trésoreries sont au plus bas. Plus de la moitié vont perdre plus de 75% de Chiffre d’Affaire et la tendance s’accélère de jours en jours.

Pour un secteur qui compte près de 55’000 entreprises, 415 d’entre elles ayant répondu à notre sondage auront des pertes de Chiffre d’Affaire sur cette fin d’année de plus de 7 millions d’eu- ros. Cette tendance se répercute sur le 1er trimestre 2022 avec là encore + de 12 millions de Chiffre d’Affaire de perdus pour ces entreprises.

Lors d’un précédent sondage (2 décembre 2021) 2 entreprises sur 3 estiment d’ailleurs une probabilité moyenne à très forte que sans aides ils devront fermer leurs entreprises sans compter les nombreux licenciements que cela peut impliquer.

LE GOUVERNEMENT A L’ÉCOUTE DES PROBLÉMATIQUES DE NOTRE FILIÈRE

Lors d’une réunion de concertation organisée mardi dernier entre le ministre délégué aux TPE/PME M. Alain Griset, l’UPSE et d’autres syndicats, le gouvernement a souhaité nous rassurer quant à sa compréhension de la situation et sur le soutien financier qu’il allait apporter.

Si certaines mesures sont utiles et devraient rapidement être mise en place, il est évident que cela risque de ne pas être suffisant pour une partie de la filière évènementielle.

IL EST URGENT DE STOPPER TOUS ENSEMBLE L’HÉMORRAGIE

Les professionnels appliquent strictement les protocoles sanitaires, grâce au pass sanitaire, aux masques, les évènements se tiennent de manière responsables et sécurisés.

Il est urgent de sauvegarder ces beaux métiers de loisirs si utiles et qui contribuent à l’emploi de nombreux extras et intermittents du spectacle également.