L’union des Professionnels Solidaires de l’Evènementiel a pour but de représenter les prestataires de l’évènementiel privé, d’entreprises, des collectivités et des foires et salons sur le territoire national.


Nos Résultats – Mis à jour le 17 Décembre 2020

L’association nationale loi 1901 UPSE « Union des Professionnels Solidaires de l’Evènementiel » née en mars 2020 lors de la crise de la Covid-19 afin de venir en aide aux indépendants, TPE et PME du secteur évènementiel a obtenu dès ces 1ersmois d’existence les résultats suivants :

RESULTATS ECONOMIQUES

La mobilisation de l’UPSE a réussi à alerter le gouvernement** sur les aides nécessaires au soutien économique de la filière et a obtenu :

1/ L’INTEGRATION DE NOMBREUX CODES APE POUR L’ELIGIBILITE AUX AIDES

– Dans le cadre de la Loi Tourisme le 11 juillet 2020, l’intégration d’une quarantaine de codes APE (le Fonds de Solidarité en place à la fin du 1er confinement ne devait perdurer que pour le code APE correspondant à l’Organisation de Foires et Salons)

– Dans le cadre des décrets modifiant les listes S1 et S1 bis entre septembre et décembre 2020, l’intégration d’une part d’une vingtaine de codes précédemment oubliés tels que les fleuristes évènementiels et fabricant de wedding-cake et d’autres part l’intégration de 4 rubriques plus larges englobant les activités évènementielles manquantes affiliées au commerce (et les métiers annexes) telles que l’ensemble des loueurs de matériels de décoration, les activités immobilières et les entreprises numériques (plateformes évènementielles)

2/ LA RECTIFICATION DES SEUILS ET PLAFONDS POUR L’ELIGIBILITE AUX AIDES

– 71 % des entreprises évènementielles n’ayant pas de salariés, le critère d’1 salarié minimum excluait de fait tous ces entrepreneurs

– 80 % des 29 % d’entreprises restantes ayant eu des bénéfices en N-1 supérieur à 60 000 €, ce 2ème critère excluait là encore tous ces entrepreneurs

Au final avec ces 2 critères pénalisant les indépendants et les PME évènementielles, le Fonds de Solidarité était accessible  à moins de 10 % des entreprises de la Filière

3/ LA MODULATION DE L’AIDE EN FONCTION DE L’ENTREPRISE

– L’aide initiale plafonnée à 1500 € mensuel ne correspondait pas à la réalité des charges qui pèsent sur nos entreprises. La mobilisation de l’UPSE a permis au gouvernement de mieux appréhender les spécificités de notre secteur (lieux de réception, entreprises disposant de locaux professionnels…) et de moduler les aides en fonction du CA généré en N-1.

RESULTATS DIVERS

1/ ELABORATION D’UN PROTOCOLE SANITAIRE POUR LE SECTEUR DU MARIAGE

L’UPSE travaille pour la reprise du secteur et s’est appuyé sur l’expertise de nombreuses entreprises et de partenaires pour établir un protocole strict permettant la reprise de l’activité mariage dans le respect des gestes barrières.

Une V2 va être présenté au Ministère de la Santé début 2021, co-signé par de nombreux acteurs de la Filière

la V1 a d’ores et déjà reçu un très bon acceuil des préfectures et élus territoriaux.

2/ RECONNAISSANCE PAR SES PAIRS

UPSE par ses actions et la qualité de son expertise a su nouer des partenariats et se rapprocher d’organismes pouvant l’aider dans sa démarche.

UPSE est ainsi en lien étroit avec l’UMIH, et en partenariat avec La Demeure Historique, l’Association des Wedding Planner de France ASSOCEM et le leader mondial du mariage Mariages.net

3/ ORGANISATION DE RASSEMBLEMENTS FORTS POUR LA DEFENSE DU SECTEUR

UPSE après avoir participé à 4 manifestations régionales à Lyon auprès de l’UMIH entre octobre et décembre 2020, a co-organisé et assuré la gestion technique de la 1ère Mobilisation Événementielle Nationale qui s’est tenue à Paris Place des Invalides le 14 décembre 2020.

** UPSE a en effet été consulté dans le cadre de diverses commissions parlementaires et sénatoriales sur les PLFR2, PLFR3 et PLFR4 amenant les élus à l’écriture et à la modification de nombreux amendements.

UPSE a par ailleurs été également reçu au Ministère de l’Economie et des Finances à Paris Bercy par Le Ministre des TPE, PME M. Alain GRISET et son Conseiller sur convocation du Ministre dans le cadre d’un entretien spécifique sur la problématique du secteur du mariage.


L’UPSE a donc décidé d’oeuvrer pour porter d’une même voix les besoins, les spécificités et les problématiques de l’ensemble de ces prestataires.